On dirait que vous vous êtes éloignés de votre écran. Nous sommes tombés dans l'obscurité pour économiser de l'énergie.

Qu’est-ce que le commerce électronique vert et durable?

Planète Prospérité

Le e-commerce a connu une ascension fulgurante au cours de la dernière décennie, par contre ce nouveau mode de commerce du détail a un côté sombre. Saviez-vous que selon le SustainAbillity Institute, plus de 2 milliards de tonnes de déchets, incluant les produits et leurs emballages, finissent chaque année dans les décharges du monde entier à cause du commerce électronique? Pour ma part, je ne savais pas ça!

Le e-commerce est également une industrie gourmande en carburant. En 2020, le Cyber Monday a donné lieu à 10,8 milliards de dollars de ventes en ligne, ce qui en fait la plus grande journée d’achat de l’histoire du commerce électronique. C’est “hot” pour les entreprises autant de ventes, mais ce l’est un peu moins pour notre planète… Des millions et des millions de produits ont dû être développés, approvisionnés, emballés et expédiés aux clients, ce qui représente des quantités massives de ressources non renouvelables qui s’épuisent pour les détaillants en ligne. 

Tous les détaillants en ligne ne sont pas nécessairement engagés dans des pratiques éthiques et dans le commerce équitable. Ça y est, un autre problème du commerce électronique conventionnel! La fabrication et l’approvisionnement des produits laissent beaucoup à désirer dans les usines délocalisées, les situations suivantes peuvent notamment être observées : des conditions de travail déplorables (un endroit où tu n’aurais vraiment pas le goût de travailler mettons), des salaires ridicules et l’encouragement du travail des enfants.

Le e-commerce durable et vert vise à changer tout cela. Un nombre croissant de jeunes consommateurs – dont beaucoup ont grandi avec l’éducation sur les changements climatiques et  les injustices sociales – exigent des changements. Les détaillants en ligne sont contraints de repenser leurs activités pour s’attaquer à un large éventail de problèmes qui affligent le monde d’aujourd’hui. Les clients réclament avec insistance la responsabilisation et la transparence. Et surtout, ils désirent que les acteurs du commerce électronique s’engagent pour le bien de tous!

Que recherchent les consommateurs dans le e-commerce vert et durable?

Les milléniaux, la génération la plus consciente de ses dépenses futures et de son impact sur la société, constituent l’un des groupes de consommateurs les plus importants, dont le pouvoir d’achat ne cesse de croître. Une récente enquête d’Accenture a révélé que 61 % des milléniaux effectuent des achats plus respectueux de l’environnement, plus durables ou plus éthiques et la grande majorité d’entre eux sont susceptibles de continuer après la pandémie. Cependant, l’étude a également souligné que le comportement des consommateurs de détail de tous âges a irrévocablement changé, car ils commencent à faire des achats plus locaux – et plus réfléchis. Bonne nouvelle!

Mais que regardent vraiment les consommateurs lorsqu’ils font des achats en ligne? Mis à part les pages « À propos de nous » qui vantent la responsabilité et le respect de l’environnement, comment les gens font-ils leurs achats en ligne de manière plus durable et éthique?

Fabrication éthique

Les consommateurs considèrent de nombreux aspects lors de l’achat en ligne comme étant éthiques. Tout d’abord, ils ont tendance à analyser la clarté des politiques de l’entreprise et de la chaîne d’approvisionnement des détaillants ; par exemple, ils voudront savoir où les produits sont fabriqués, comment les employés et les fournisseurs sont traités (commerce équitable), si les produits sont sans cruauté, s’ils participent à l’économie circulaire, etc. Mis à part  les recherches sur le bilan social et environnemental des entreprises, les consommateurs peuvent aller encore plus loin afin de s’assurer que le détaillant en ligne n’utilise pas de stratégies d’évitement fiscal, par exemple.

Des produits conçus pour une fin de vie sûre (une belle fin de vie!)

Les acheteurs en ligne veulent savoir quelles sont leurs options concernant la fin de vie de leurs produits. Grâce aux innovations technologiques, les détaillants en ligne s’efforcent de redéfinir leurs produits afin qu’ils ne finissent pas dans les décharges ou dans les cours d’eau. L’essentiel est de fournir aux clients des informations sur les meilleures entreprises auxquelles donner les produits une fois l’utilisation terminée, sur les programmes de reprise en place et sur la façon dont les produits peuvent être éliminés de manière responsable (ce qui doit être retiré des produits et dans quels types d’installations ils doivent être acheminés).

Options d’expédition respectueuses de l’environnement

Il peut être tentant de vouloir concurrencer les options de livraison le jour même d’Amazon (le populaire Amazon Prime!), mais cela obligera les entreprises de commerce électronique à prendre des décisions qui seront inévitablement moins respectueuses de l’environnement. De nombreux détaillants en ligne adoptent un mouvement de commerce lent, demandant aux clients de planifier, d’être patients et de recevoir leurs marchandises à une date ultérieure. Cette stratégie leur permet d’envisager le meilleur moyen, le plus écologique, d’expédier les commandes. Un nombre croissant de consommateurs optent pour des délais d’acheminement plus longs afin de renoncer à l’impact des envois aériens express sur l’environnement. De VRAIES personnes responsables!

Emballages limités ou écologiques

Entre 60 et 70 % des consommateurs sont prêts à payer plus cher pour des produits dont l’emballage est durable. Pourquoi? Des études montrent que 90 % des déchets d’emballage sont mis en décharge. Les consommateurs recherchent des emballages fabriqués à partir de matériaux durables (100 % de déchets recyclables et post-consommation) et biodégradables.

Une gestion plus efficace des retours

Les consommateurs veulent que les cybercommerçants exécutent les commandes correctement dès la première fois afin de minimiser les retours, non seulement pour une meilleure expérience client, mais aussi pour éliminer considérablement l’impact environnemental. La réduction des erreurs d’exécution grâce à l’acheminement automatique des commandes contribue grandement à réduire l’empreinte carbone d’une entreprise.

Rémunération

Un moyen facile pour les détaillants en ligne d’adopter une approche plus verte et plus durable du e-commerce consiste à utiliser des compensations carbone pour les secteurs inévitables dans lesquels ils polluent. Les solutions idéales sont les compensations dont l’impact progressif est vérifié, comme les projets de plantation de nouvelles forêts, qui extraient le CO2 de l’atmosphère. Petit souvenir des cours de science du secondaire, le phénomène de la photosynthèse! De nombreuses entreprises permettent également à leurs clients d’acheter des compensations lorsqu’ils achètent des produits et des services.

Ceci n’est qu’un aperçu du e-commerce vert et durable, ainsi que des conseils rapides sur la manière dont les entreprises de commerce électronique peuvent mieux s’engager dans la durabilité. Cette façon fondamentalement transformée de faire des affaires n’est pas seulement un stratagème marketing. Les entreprises de e-commerce devront améliorer leur jeu afin de mieux servir les consommateurs soucieux de l’environnement. C’est la meilleure stratégie pour rester pertinente et compétitive dans son secteur d’activité!

Comment avez-vous trouvé l’article?